Actualités

Consultez les mises à jour du marché

Investir dans l’immobilier au Maroc ,attention aux pièges…

011

Après avoir consulté les forums et devant tous les problèmes concernant l’immobilier au Maroc j’ai décidé d’apporter ma propre expérience en temps que consultant immobilier au Maroc depuis 2004, ceci n’engage que moi et mon expérience sur le terrain.

Pour les achats de biens immobiliers il est toujours préférable d’acheter ce que vous avez devant les yeux et non pas sur de belles images de rêves ou du virtuel qui vont font toujours miroiter la meilleure résidence avec du haut standing qui ne correspond jamais à sa qualification.
Je ne veux pas non plus mettre tous les constructeurs à la même enseigne il y a quelques promoteurs sérieux qui respecte les cahiers de charges pour cela vaut mieux consulter un professionnel.

Pour les locations c’est aussi la même démarche vaut mieux prendre un peu de temps et voir le produit sur place si il correspond bien à votre attente, sa situation géographique, en quartier populaire ou en résidentiel.
Bien vérifier l’état des sanitaires, de la robinetterie et aussi un examen du réseau électrique.
Pour les prix bien faire préciser si le montant annoncé et toutes taxes car certain propriétaire vont rajouter les frais de syndics ou les impôts annuels.

A savoir que dans chaque résidence il y a un prix de marché de référence selon que le produit est meublé ou vide car dans certain cas on trouve des différences allant jusqu’à 50% pour un même produit.
Au niveau du contrat de bail il y a cette loi qui existe et qui est applicable entre locataire et bailleur (Loi 67-12, adopté le 23 Aout 2013 et régissant les rapports contractuels entre bailleur et locataire)

Si toutefois vous passez par une agence immobilière vous avez un barème des commissions qui existe à l’Association Marocaines des Agences Immobilières (AMAI).

Pour l’achat de fond de commerce là aussi il faut toujours prendre des précautions si vous achetez
un pas de porte (ou une clé).

A savoir que si vous souhaitez un bilan ou un chiffre d’affaire ce n’est pas la peine de le demander
car soit il n’existe pas ou il est complètement faux, donc toujours se renseigner auprès d’un professionnel dans le quartier ou alors le voisinage.

Après cela demander le certificat de propriété et ensuite aller chez un notaire pour consulter
les hypothèques ou les saisies car il existe des propriétaires qui vendent les fonds de commerces alors que les murs sont en saisies par l’administration fiscales ou autres.
Voilà dans les grandes lignes mes conseils et je reste à votre écoute pour toutes informations complémentaires.